Critique de la raison pure [essai]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Critique de la raison pure [essai]

Message  Protos le Mar 7 Fév 2006 - 22:23



La Critique de la Raison Pure est un ouvrage de philophie fort connu. D'abord, parce que c'est l'une des oeuvres essentielle d'Emmanuel Kant, philosophe allemand du XVIIIème siècle ; ensuite parce que c'est une oeuvre qui révolutionna l'approche de la philosophie, en la rendant d'avantage abstraite, en se basant sur les phénomènes, et qui donnera la branche de la phénoménologie, comme celle de Sartre.
Une autre raison de sa célébrité, est dûe aussi au style, qui, pour la première fois, est résolument orienté vers l'étude universitaire, et donc le discours de Kant est complexe, abscons, et difficile à appréhender au premier abord.

L'auteur
Emmanuel Kant est un philosophe du XVIIIème siècle, comtemporain de Voltaire, Mozart, Rousseau. Dans la vie, c'était quelqu'un qui privilégiais la réflexion à l'action, un pur penseur. Il naquit et fis ses études à Königsberg, devint bibliothéquaire puis professeur de philosophie. Ses cours devinrent renommés grace à des copies réalisées par ses élèves, et il écrivis tardivement des ouvrages. Il pris une retraite studieuse et mourrut octogénaire en 1804. On ne peut pas dire que sa vie était trépidente, qu'il était réactionnaire ou téméraire. C'était quelqu'un de studieux, droit, neutre, un professeur de philo. La critique de la raison pure est écrite vers la fin de sa vie, et publiée en 1781. Elle pose les principes de sa philosophie critique.

Le sujet
De quoi parle La Critique de la Raison Pure? De la raison, uniquement de la raison, et rien que de la raison. Contrairement à d'autres philosophes, Kant ne critique ni la société, ni ses institutions, ni les religions. Il préfère tenter de comprendre l'univers, la nature, l'homme. Ici, il se penche sur la raison humaine. Ce domaine est si vaste, que l'on comprendra qu'il ne puisse pas s'attarder sur des problèmes de sociétés ou d'époque.
Pourtant, à l'heure où tout le monde ne jure que par la psychologie, il est intéressant de s'appercevoir qu'il existe une autre forme de connaissance de soi, à travers la philosophie, et en particulier la critique de la raison.

La raison pure
Se faire une idée de ce que c'est, à prioris, n'est pas simple. Qu'est-ce que la raison?
Kant répond à cette question dans ce livre, une réponse de 700 pages. C'est dire que c'est loin d'être simple.
Il traite de la raison, de ses principes, de ce que l'on peut en espérer, de ses lois et de ses contraintes.
On se surprend à s'appercevoir que ce qu'il analyse est en chacun de nous, et donc c'est un exercice universel, qui apporte une compréhension de ce que l'on peut comprendre, savoir et apercevoir de notre propre jugement.

Le livre
Il comporte deux parties, deux livres, la première décrie la théorie, tandis que la seconde est plus axé sur la pratique. L'une des sous-parties du premier livre est assez originale, puisqu'elle se séparre littéralement en deux, avec pour un même exemple, d'un côté, sur les pages paires, la thèse, et de l'autre, sur les pages impaires, l'anti-thèse, et donc, pour suivre la thèse, il faut sauter une page sur deux et vice-versa. Ceci était pour l'auteur l'occasion de démontrer que la raison peut jouer sur les deux bords d'un problème, sur l'affirmation comme sur la négation, afin qu'il puisse toujours y avoir polémique et avancée des connaissances.

La théorie
Résumé le principe de la critique de la raison pure est périlleux, car l'ensemble est réellement complexe, et il serait bien prétentieux de dire « voilà, ce livre ce résume à cela ». Cependant, d'après ce que j'en retiens à la première lecture, en étant néophyte il faut le préciser, c'est que notre raison est un outil extra-ordinaire nous permettant d'appréhender les conceptes des choses, et que si l'on pouvait se situer toujours au niveau de la raison pure, nous pourrions transcander notre condition phénoménale et trouver les réponses à des domaines qui transcandent la réalitée. Pour situer où se trouve le domaine de la raison pure, on peut prendre par exemple le cas d'un triangle. Dans la réalité, il suffit de tracer trois points sur une feuille et de les reliers pour avoir un triangle. Mais le concepte du triangle nous devions le penser au préalable avant même de relier les points. C'est là qu'interviens la raison. Par la raison, nous pouvons affirmer qu'un triangle est une figure géométrique à trois côtés, que la sommes de ses angles est égale à deux droits. Les mathématiques sont du domaine de la raison, et Kant s'aide souvent des mathématiques pour avancer dans sa démarche constructive.
Mais la théorie de Kant ne s'arrète pas à délimiter le domaine de la raison, elle va plus loin. Pour Kant, on peut raisonner sur les concepts des choses pour trouver une vérité universelle, transcandantale. Par exemple, l'espace et le temps, en se basant sur cette théorie, ne sont que des concepts, ils n'existent pas. Des mots posés sur des phénomènes non tangibles. De ce fait, l'espace n'a ni commencement, ni fin, de même que le temps, puisqu'il ne s'agit que de concepts utilisés par la raison. C'est une théorie tout-à-fait intéressante, car elle remet en question notre façon d'appercevoir, de juger et de raisonner (surtout sur les concepts créés implicitement par la raison).

Les impressions
Tout d'abord, j'ai eu du mal à entrer dans la logique de l'auteur, tant son écriture est obscure. L'écriture de Kant est rigide, manque de souplesse, et devient parfois très abscon. Par exemple, Kant aime bien créer des concepts et, de fait, définit de nouveaux mots. Il n'est alors par rare qu'une page contienne cinq ou six définitions de notions auquel l'auteur fera référence dans le chapitre, si ce n'est dans l'ouvrage. La syntaxe n'est vraiment pas évidente car les répétitions sont nombreuses, et la définition Kantienne est quelquepart dans l'épais volume. Par exemple, un paragraphe au hasard, sur l'antinomie de la raison pure, page 382 :
En quatrième lieu, les concepts du possible, de l'effectivement réel et du nécessaire ne conduisent à aucune série, sinon en ce sens que le contingent dans l'existance doit toujours être considéré comme conditionné et que, suivant la règle de l'entendement, il nous renvoie à une condition, qui nous renvoie nécessairement à une autre plus élevée, jusqu'à ce que la raison trouve seulement dans la totalité de cette série la nécessité inconditionnée.
Et tout le livre est dans ce style. On remarque dans cette phrase la répétition du mot série, et des variantes du mot condition. Je ne sais pas ce qu'il en est de la version originale, si ça vient de la traduction ou de l'auteur, mais il faut vraiment s'accrocher et faire abstraction de la lourdeur de l'écriture.
Ensuite, quand on commence à comprendre de quoi il en retourne, on s'étonne. C'est l'étonnement philosophique. Je ne me doutais pas que la raison pouvait être à ce point importante, et que l'on pouvait disposer d'une méthode, la critique de la raison pure.
Cependant, on reste sur sa faim. Sur certains points, j'aurais aimé plus d'analyses, en particulier sur l'espace et le temps, tant cela me semble original, et moins sur d'autres. De même, le style se relache à la fin de l'ouvrage, et l'on se demande s'il n'aurait pas été mieux s'il l'avait été depuis le début. De plus, en étant tellement abstrait, et si lié à la méthode de la critique de la raison pure, on a du mal à en cerner l'enjeu, bien que notre compréhension de la raison soit tout de même plus affinée à la fin de la lecture.
Un livre qui doit se lire à intervalle de temps régulier, afin de ne pas se perdre dans l'irrationnel et la folie insensée de notre époque ; une bouée de sauvetage de la raison.


Critique de la raison pure, Emmanuel Kant, 1020 pages, 12 euros, édition folio essais.


Protos
avatar
Protos
Grand suzerain de tous les ducs
Grand suzerain de tous les ducs

Nombre de messages : 405
Date d'inscription : 19/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  ninjardin le Mar 7 Fév 2006 - 22:51

[mode bave on] dis donc tu te serais pas trompé de forum toi desfois?! laser grrr [mode off]



beau boulot, precis assez concis malgré la complexité de la chose, ça donne envie d'essayer de lire.beau boulot, on croirait presque que t'es redacteur... djak


merci de nous donner envie de nous cultiver study Comme quoi sur le GE nous avons aussi des gens qui sont bien flower

_________________
In pejori optimi sumus (c'est dans le pire que nous sommes les meilleurs)
avatar
ninjardin
J'ai trouvé un avatar d'occaz
J'ai trouvé un avatar d'occaz

Nombre de messages : 6457
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  Protos le Mar 7 Fév 2006 - 23:01

Merci ninjardin. Very Happy
Bon, ben je vais voter pour toi, comme nescargot préféré. :mrgreen:
avatar
Protos
Grand suzerain de tous les ducs
Grand suzerain de tous les ducs

Nombre de messages : 405
Date d'inscription : 19/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  Cirse le Mer 8 Fév 2006 - 14:43

Pareil que El Nin' ange

Kant est un philosophe fabuleux et le siècle dans lequel il vivait était apparemment bien moins artificiel que le nôtre. Il a pris le temps de comprendre, de nettoyer et d'approfondir les scories de ses pensées belfé

Ce jour, le Temps est un concept de plus en plus nié, abstrait & relégué derrière les "intérêts" de chacun . Nous subissons tous un nouveau monde, une nouvelle société dont les fondements sont le rendement, la vitesse et l'apparence bounce colors shakng2
avatar
Cirse
Lourd son
Lourd son

Nombre de messages : 11941
Date d'inscription : 11/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://le-grand-escargot.com/cirse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  Protos le Mer 8 Fév 2006 - 17:07

A vrai dire, le temps n'est que partiellement traité par Kant dans cet ouvrage. Il a vraiment centré toute sa réflexion sur la raison. Le temps et l'espace ne sont exprimés qu'à titre d'exemple. Quant à la société, il n'en parle pas. Il faut croire qu'il n'y a aucun lien entre celle-ci et la raison. djak
avatar
Protos
Grand suzerain de tous les ducs
Grand suzerain de tous les ducs

Nombre de messages : 405
Date d'inscription : 19/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  Cirse le Mer 8 Fév 2006 - 17:14

Protos a écrit:A vrai dire, le temps n'est que partiellement traité par Kant dans cet ouvrage. Il a vraiment centré toute sa réflexion sur la raison. Le temps et l'espace ne sont exprimés qu'à titre d'exemple. Quant à la société, il n'en parle pas. Il faut croire qu'il n'y a aucun lien entre celle-ci et la raison. djak

Certes mais je synthétisais tes propos ; laisse moi le temps de le lire djak
avatar
Cirse
Lourd son
Lourd son

Nombre de messages : 11941
Date d'inscription : 11/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://le-grand-escargot.com/cirse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  Internaute le Mer 10 Mai 2006 - 19:28

wouahh
je serais tenté de faire du mode bave on
mais pour faire plutot intelligent je vais rentrer chez moi écouter l'émission du proffesseur Rollin sur le mot "ratiotiner".

Puis je me demanderais en quelles proportions la raison nous a permis d'instrumentaliser la mouffle comme accessoire divin de la préhension déraisonnable des choses.

Je me demanderais si Kant était un homme à femme.
Je me demanderais si la raison est au dessus de cela.
ou si tout cela est en deça de la raison.
Ce soir, en plein coït je tenterai de rationaliser l'acte issu du besoin animal de la reproduction comme un pur concept qui doit nous amener à la compréhension de notre destinée en ce bas monde qu'est notre siècle.
Car à quoi sert la raison? Comment prétendre s'attacher à la compréhension de l'être, de l'homme à travers seulement ce trait de l'esprit qu'est la raison pure?

Kant était un précurseur car un spécialiste.
De nos jours on vit à l'ère des spécialistes.
Les informations sont cloisonnées, le pouvoir est divisé. le gars qui fabrique des lacets ne connait rien au super caoutchouc néopropylène qui compose la semelle de la même godasse qu'ils fabriquent pourtant ensemble.
C'est un peu tiré par les cheveux mon exemple mais je me comprend.

Je veux dire les philosophes ils sont bien gentils mais après avoir lu Nietzsche, Schopenhauer, Spinoza et quelques autres trucs aux noms imprononçables dont les schtroumphs, je me demande comment un philosophe peut approcher les données isolées d'un problème indivisible, d'un tout unique et global qui est beaucoup plus qu'une simple équation scientifique à savoir la métaphysique. Comment peut-il se soustraire à la vie elle même, à la subjectivité. une fois son étude replacée dans son contexte global, ça n'a plus rien à voir
Et les lacets sans la chaussure c'est juste pour s'étrangler....
avatar
Internaute
InireteV
InireteV

Nombre de messages : 2152
Date d'inscription : 19/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  Internaute le Mer 10 Mai 2006 - 19:30

1020 pages à 12euros ça fait pas cher la page...
avatar
Internaute
InireteV
InireteV

Nombre de messages : 2152
Date d'inscription : 19/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  Internaute le Mer 10 Mai 2006 - 19:36

kant est peut etre un travailleur acharné, ce qui en fait un respectable philosophe, mais cela reste un criminel de l'existence à mon sens.
D'ailleurs ce n'est pas pour rien qu'il est au programme des premières années de philo à la fac, c'est un tueur de méninges.
Les philosophes d'aujourd'hui feraient mieux de partir ermiter dans une grotte à vivre de racines et d'eau de sources sur les traces de Zarathoustra pendant quelques années, ils apprendraient la valeur des choses et écriraient moins de conneries.
C'est d'ailleurs ce que je vais faire moi aussi.
Ah non j'ai un coït prévu ce soir aux alentours de 23 heures après une petite préparation culinaire que j'aurais préparé avec amour.
donc je commence demain ma vie de philosophe.
avatar
Internaute
InireteV
InireteV

Nombre de messages : 2152
Date d'inscription : 19/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  Internaute le Mer 10 Mai 2006 - 19:43

Puis l'autre jour j'ai du attendre le bus 20minutes
ça m'a suffit pour réfléchir aux problèmes des chauffeurs de bus.
A ce qu'était leur condition.
Comment ils voyaient toujours la meme route au travers de leur pare brise toujours sale.
Est-ce que ce n'est pas de la même façon que l'on perçoit l'existence, de manière érronnée?
Est'ce que notre oeil n'est pas justement cet organe imparfait obliger de se nettoyer régulièrement d'un mouvement de paupière.
N'est-ce pas l'organe le plus évident qui nous donne la plus mauvaise vision des choses.
Où est-ce qu'il y a trop de poussière sur la route et que c'est donc le travail des urbanistes et des ingénieurs qui est imparfait?

certains objecteront que c'est justement sur ce terrain que se penche cette discipline philosophique qu'est la phénoménologie, mais heureusement voilà mon bus qui arrive et comme le dit Doc dans "retour vers le futur" je vais pouvoir m'attacher au deuxième grand mystère de l'existence, la femme.
avatar
Internaute
InireteV
InireteV

Nombre de messages : 2152
Date d'inscription : 19/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  ninjardin le Mer 10 Mai 2006 - 20:48

tu nous raconterais ta reflexion sur l'apres coït demain?

du style comment se debarrasser du corps? Bave

_________________
In pejori optimi sumus (c'est dans le pire que nous sommes les meilleurs)
avatar
ninjardin
J'ai trouvé un avatar d'occaz
J'ai trouvé un avatar d'occaz

Nombre de messages : 6457
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  nazgul666 le Jeu 11 Mai 2006 - 9:59

bill baroud a écrit:Est-ce que ce n'est pas de la même façon que l'on perçoit l'existence, de manière érronée?

Pendant longtemps, nous n'avons eu accès qu'au spectre visible et à l'audio audible. Aujourd'hui avec les machines on peut voir plus que ce qu'on peut voir et entendre plus que ce qu'on peut entendre. C'est fou ça.

_________________
Aujourd'hui on préfère une uniforme laideur à une beauté anarchique.
The masses are asses
Rêve américain, cauchemar indien, pogo avec les loups!
Signé
avatar
nazgul666
Gentleman pervers
Gentleman pervers

Nombre de messages : 18996
Age : 39
Date d'inscription : 13/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  ninjardin le Jeu 11 Mai 2006 - 17:29

peut être mais à trop voir, ne devient-on pas aveugle? de même qu'à trop entendre ne devenons nous pas sourd?

Et si l'homme qui se repose sur les machines pour croire ce qu'il ne peut pas confirmer se trompait ? si les machines faites par la main de l'homme ne nous montraient que ce que l'on voulait voir ou entendre?

_________________
In pejori optimi sumus (c'est dans le pire que nous sommes les meilleurs)
avatar
ninjardin
J'ai trouvé un avatar d'occaz
J'ai trouvé un avatar d'occaz

Nombre de messages : 6457
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  nazgul666 le Jeu 11 Mai 2006 - 20:55

Avec des si on mettrait Paris en bouteille alors hein!

_________________
Aujourd'hui on préfère une uniforme laideur à une beauté anarchique.
The masses are asses
Rêve américain, cauchemar indien, pogo avec les loups!
Signé
avatar
nazgul666
Gentleman pervers
Gentleman pervers

Nombre de messages : 18996
Age : 39
Date d'inscription : 13/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  ninjardin le Jeu 11 Mai 2006 - 21:51

nazgul666 a écrit:Avec des si on mettrait Paris en bouteille alors hein!


je crois que tu viens de resumer la philosophie en général ..... penta

_________________
In pejori optimi sumus (c'est dans le pire que nous sommes les meilleurs)
avatar
ninjardin
J'ai trouvé un avatar d'occaz
J'ai trouvé un avatar d'occaz

Nombre de messages : 6457
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  Internaute le Jeu 11 Mai 2006 - 22:07

et même en particulier
avatar
Internaute
InireteV
InireteV

Nombre de messages : 2152
Date d'inscription : 19/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  JoelRobuchon le Lun 15 Mai 2006 - 14:31

Eh bé! Si la philosophie fait du k par k, on n'a plus qu'à jeter Paris par la fenêtre.

(Si vous comprenez cette vanne, allez voir d'urgence un psychiatre)
avatar
JoelRobuchon
Ségolène Reinale
Ségolène Reinale

Nombre de messages : 6908
Date d'inscription : 12/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  ninjardin le Lun 15 Mai 2006 - 20:13

je l'ai comprise...c'est grave docteur?

_________________
In pejori optimi sumus (c'est dans le pire que nous sommes les meilleurs)
avatar
ninjardin
J'ai trouvé un avatar d'occaz
J'ai trouvé un avatar d'occaz

Nombre de messages : 6457
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  nazgul666 le Dim 21 Mai 2006 - 22:42

ninjardin a écrit:je l'ai comprise...c'est grave docteur?

Oui il te l'a dit que c'était grave. Tu ne suis vraiment pas!

_________________
Aujourd'hui on préfère une uniforme laideur à une beauté anarchique.
The masses are asses
Rêve américain, cauchemar indien, pogo avec les loups!
Signé
avatar
nazgul666
Gentleman pervers
Gentleman pervers

Nombre de messages : 18996
Age : 39
Date d'inscription : 13/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  Cirse le Lun 22 Mai 2006 - 11:56

Toutes vos réflexions sont admirables - Kant était un snobinard épouvantable qui écrivait sans doute une page toutes les deux heures, montrait la vaine progression de sa pensée à un(e) proche et repartait, satisfait de lui-même, pour écrire la suite dans son boudoir encombré de poussière et de toiles d'araignées . De plus, derrière l'apparente perfection des Théories et des Machines, tout n'est que Silence belfé
avatar
Cirse
Lourd son
Lourd son

Nombre de messages : 11941
Date d'inscription : 11/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://le-grand-escargot.com/cirse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  ninjardin le Lun 22 Mai 2006 - 14:16

ta derniere citation cirse, est vraiment admirable et prête enormement à reflechir.


en parlant de Kant ma prof de philo de l'epoque nous avait raconté une anecdote qu'il etait reglé comme du papier à musique et qu'on pouvait regler sa monte gousset sur lui car à 17h tous les jours il sortait faire une ballade...


je crois me souvenir qu'il etait puceau aussi, enfin ça j'en suis moins sûr

_________________
In pejori optimi sumus (c'est dans le pire que nous sommes les meilleurs)
avatar
ninjardin
J'ai trouvé un avatar d'occaz
J'ai trouvé un avatar d'occaz

Nombre de messages : 6457
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  Internaute le Mer 24 Mai 2006 - 13:30

je m'en doutais tous les puceaux deviennent philosophes
les autres se déniaisent
avatar
Internaute
InireteV
InireteV

Nombre de messages : 2152
Date d'inscription : 19/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  ninjardin le Mer 24 Mai 2006 - 19:19

heureusement que j'ai arrêté de philosopher......... djak

_________________
In pejori optimi sumus (c'est dans le pire que nous sommes les meilleurs)
avatar
ninjardin
J'ai trouvé un avatar d'occaz
J'ai trouvé un avatar d'occaz

Nombre de messages : 6457
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  Internaute le Ven 26 Mai 2006 - 13:52

c'est bien quand tu arrete de philosopher on dit que t'as de l'humour
avatar
Internaute
InireteV
InireteV

Nombre de messages : 2152
Date d'inscription : 19/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  JoelRobuchon le Ven 26 Mai 2006 - 14:04

Je me rappelle mon Billou d'un superbe topic que tu avais fait sur MoZart, sous la pression de Cirse.


Ca te dirait de nous parler du Mondial de foot qui va nous être dégueulé sur le cailloux dans les prochaines semaines?
avatar
JoelRobuchon
Ségolène Reinale
Ségolène Reinale

Nombre de messages : 6908
Date d'inscription : 12/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Critique de la raison pure [essai]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum