Le grand dico Musique

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le grand dico Musique

Message  André le Jeu 3 Fév 2005 - 20:41

Quand j'aurais le temps je mettrais l'histoire de CREAM; CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL; TEN YEARS AFTER; THE STOOGES et peut - être même toute l'histoire du rock, mais rien n'empêche un autre courageux de commencer.
avatar
André
Melmacien
Melmacien

Nombre de messages : 18450
Age : 558
Date d'inscription : 10/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://le-grand-escargot.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand dico Musique

Message  Khelaar le Dim 21 Aoû 2005 - 15:05

Ça me rapelle combien sont nombreux mes topics ayant fait un bide... clap
avatar
Khelaar
Big Vizu
Big Vizu

Nombre de messages : 1525
Age : 38
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand dico Musique

Message  André le Mer 24 Aoû 2005 - 12:16

Khelaar a écrit:Ça me rapelle combien sont nombreux mes topics ayant fait un bide... clap

Sale type
avatar
André
Melmacien
Melmacien

Nombre de messages : 18450
Age : 558
Date d'inscription : 10/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://le-grand-escargot.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand dico Musique

Message  nazgul666 le Mer 24 Aoû 2005 - 12:31

André a écrit:
Khelaar a écrit:Ça me rapelle combien sont nombreux mes topics ayant fait un bide... clap

Sale type

On sent le type qui revient de vacances et qui débute une nouvelle année de boulot avec envie, détermination et joie Wink

_________________
Aujourd'hui on préfère une uniforme laideur à une beauté anarchique.
The masses are asses
Rêve américain, cauchemar indien, pogo avec les loups!
Signé
avatar
nazgul666
Gentleman pervers
Gentleman pervers

Nombre de messages : 18921
Age : 39
Date d'inscription : 13/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand dico Musique

Message  Lestat le Mer 24 Aoû 2005 - 15:21

Si j'ai le temps, je prendrai la lettre S, comme Smashing Pumpkins belfé

_________________
- Tu lis beaucoup ?
- Ouaip, je suis à abonné à Nichons Magazine !
avatar
Lestat
Vampire alsacien
Vampire alsacien

Nombre de messages : 10862
Age : 34
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand dico Musique

Message  André le Lun 29 Aoû 2005 - 20:28

Lestat a écrit:Si j'ai le temps, je prendrai la lettre S, comme Smashing Pumpkins belfé

Ca y'est ! enfin mon sujet marche d'enfer.
avatar
André
Melmacien
Melmacien

Nombre de messages : 18450
Age : 558
Date d'inscription : 10/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://le-grand-escargot.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand dico Musique

Message  bouly le Sam 17 Sep 2005 - 12:00

J'avais raté ce topic, je peux te donner un coup de main pour Fleetwood Mac, The Allman Brothers Band, Humble Pie, Free, Led Zeppelin, Rory Gallagher...
avatar
bouly
Rêveuse du Dévonien
Rêveuse du Dévonien

Nombre de messages : 2869
Age : 38
Date d'inscription : 15/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand dico Musique

Message  André le Sam 17 Sep 2005 - 12:09

bouly a écrit:J'avais raté ce topic, je peux te donner un coup de main pour Fleetwood Mac, The Allman Brothers Band, Humble Pie, Free, Led Zeppelin, Rory Gallagher...

C'est très sympa à toi Bouly, mais ne nous précipitons pas l'ouverture de ce topic date de février 2005, je pense qu'il faut encore laisser murir un peu .
avatar
André
Melmacien
Melmacien

Nombre de messages : 18450
Age : 558
Date d'inscription : 10/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://le-grand-escargot.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand dico Musique

Message  bouly le Sam 17 Sep 2005 - 12:11

PAs de problème de toute façon je suis très long dans la rédaction, mais j'en ai quelques uns.
avatar
bouly
Rêveuse du Dévonien
Rêveuse du Dévonien

Nombre de messages : 2869
Age : 38
Date d'inscription : 15/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand dico Musique

Message  Gimdolf_Fleurdelune le Sam 17 Sep 2005 - 12:18

Joan BAEZ




Née à Staten Island en 1941, New York, elle poursuivit ses études à l'université de Boston, mais quitta l'école pour chanter dans des cafés.

Sa voix pure de soprano et ses accompagnements à la guitare, simples mais efficaces, ont créé un style particulier qui acquit une popularité croissante après le festival de Newport en 1959 et ses premiers enregistrements en 1960. Joan Baez milita contre la guerre du Viêtnam et pour les libertés en Asie du Sud-Est, d'une part, au travers de ses chansons, d'autre part, en fondant Humanitas, une organisation internationale de défense des droits de l'homme, ainsi que l'Institut pour l'étude de la non-violence.

Joan Baez écrivit deux livres autobiographiques, Daybreak (1968) et And a Voice to Sing With (1987), traduit sous le titre Une voix pour chanter.


Joan BAEZ " Mary Hamilton " : http://red.impunity.co.kr/~beyond/color/Joan_Baez_-_Mary_Hamilton.wma

" The River in the Pines " : http://lcs54.com.ne.kr/P_%20The%20river%20in%20the%20pines%20_%20Joan%20Baez.wma

" Dona Dona " : http://jnjmuse.cnei.or.kr/musicbox_3/donadona_joan_baez.mp3
avatar
Gimdolf_Fleurdelune
Nuage radioactif
Nuage radioactif

Nombre de messages : 652
Age : 43
Date d'inscription : 12/09/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://debilotron.lolforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand dico Musique

Message  Invité le Sam 17 Sep 2005 - 15:35

Magnifique chanteuse, il est vrai.
Merci Gimdolf de m'avoir donné l'envie soudaine de la réécouter.

Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand dico Musique

Message  Gimdolf_Fleurdelune le Sam 17 Sep 2005 - 17:49

Bob DYLAN




Né à Duluth, dans le Minnesota en 1941, Bob Dylan, de son vrai nom Robert Zimmerman, fut, au début des années 1960, l'un des leaders de la scène folk, avec des chansons d'inspiration contestataire (Blowin' in the wind, 1962, The Times they are a-changin', 1963) qui firent de lui le porte-parole de la jeunesse américaine.

Toutefois, fuyant délibérément tout réel engagement politique, Dylan se tourna vers une forme de poésie libre et introspective, tandis que sa musique prenait les couleurs du rock électrique - symbole de cette mutation, une apparition houleuse au festival de Newport, qui fit scandale chez les puristes du folk.

En 1965 et 1966 parurent successivement trois albums, qui firent date dans l'histoire du rock : Bringing it all back home (avec notamment Mr Tambourine man), Highway 61 revisited (et le fameux Like a rolling stone) et enfin Blonde on Blonde, un double album qui laissait clairement paraître l'influence des drogues.

Épuisé par d'incessantes tournées et par la tension qui régnait autour de lui, Dylan fut victime, fin 1966, d'un grave accident de moto. Il refit surface deux ans plus tard, avec un album apaisé, John Wesley Harding, qui indiquait la tendance des années à venir : un doux folk-rock teinté de country truffé d'allusions bibliques ou ésotériques, et célébrant néanmoins les joies simples de la vie.

Dylan se produisit en 1970 au festival de l'île de Wight et son influence ne cessa de grandir. En 1974, l'album Blood on the Tracks, inspiré par sa rupture avec sa femme Sara et suivi par une tournée où l'accompagnèrent ses vieux complices du Band, remit Bob Dylan sur le devant de la scène.

La fin des années 1970 fut marquée par une crise mystique, dont témoignèrent des albums inégaux. Depuis, il connut périodiquement des retours de flamme (Infidels, 1983, Oh Mercy, 1989). Au début des années 1990, conscient d'être à la fois un mythe vivant et une rock-star vieillissante, il inventa le concept audacieux de Neverending tour (la tournée qui ne finit jamais), perpétuant ainsi la tradition des baladins itinérants.

" Blowin' in the wind " :
http://www.dougie.uk.com/bob%20dylan%20-%20Blowin%20in%20the%20Wind.mp3


How many roads must a man walk down
Before you call him a man?
Yes, 'n' how many seas must a white dove sail
Before she sleeps in the sand?
Yes, 'n' how many times must the cannon balls fly
Before they're forever banned?

The answer, my friend, is blowin' in the wind,
The answer is blowin' in the wind.

How many times must a man look up
Before he can see the sky?
Yes, 'n' how many ears must one man have
Before he can hear people cry?
Yes, 'n' how many deaths will it take till he knows
That too many people have died?

The answer, my friend, is blowin' in the wind,
The answer is blowin' in the wind.

How many years can a mountain exist
Before it's washed to the sea?
Yes, 'n' how many years can some people exist
Before they're allowed to be free?
Yes, 'n' how many times can a man turn his head,
Pretending he just doesn't see?

The answer, my friend, is blowin' in the wind,
The answer is blowin' in the wind.
avatar
Gimdolf_Fleurdelune
Nuage radioactif
Nuage radioactif

Nombre de messages : 652
Age : 43
Date d'inscription : 12/09/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://debilotron.lolforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand dico Musique

Message  Gimdolf_Fleurdelune le Sam 17 Sep 2005 - 18:49

Enrico MACIAS





Né à Constantine (Algérie) en 1938, dans une famille juive, de son vrai nom Gaston Ghrenassia, Enrico Macias est instituteur de métier et musicien exceptionnel de malouf (version constantinoise de la musique arabo-andalouse), en amateur.

Il arrive en France métropolitaine en 1962, comme des dizaines de milliers d'autres pieds-noirs.

Engagé en première partie de Gilbert Bécaud, il se rend célèbre avec J'ai quitté mon pays, qu'il interprète lors d'une émission télévisée.

L'orientalisme de sa musique et les références au paradis perdu auraient pu limiter son audience, mais il ne se contente pas de devenir le chantre des rapatriés.

Chantant la fraternité, il conquiert un public populaire avec les Millionnaires du dimanche et les Gens du Nord (1967), puis Enfants de tous pays et le Grand Pardon (1970).

Durant ses spectacles, Enrico Macias en appelle à la réconciliation des pieds-noirs et des francais, mais aussi des Juifs et des Arabes; il se rend en 1979 au Caire pour assister à la signature des accords entre Begin et Sadate.

Homme public d'une rare sincérité, aux paroles parfois moralisantes, il est avant tout un chanteur populaire dont l'univers musical - le son de l'ûd et les mélopées andalouses -fait désormais partie du patrimoine français.


" Le Fusil Rouillé " : http://www.efrance.co.kr/chanson/data/LE%20FUSIL%20ROUILLE%20-%20ENRICO%20MACIAS.asf

" Les Filles de Mon pays " : http://tontontextures.free.fr/trucs/Enrico%20Macias%20-%20les%20filles%20de%20mon%20pays%20%5bfound%20via%20www.fileDonkey.com%5d.mp3

" Enfants de Tous Pays " : http://www.sylvieeschkotte.de/musique_enf/Enrico%20Macias%20-%20Enfants%20de%20tous%20pays.mp3
avatar
Gimdolf_Fleurdelune
Nuage radioactif
Nuage radioactif

Nombre de messages : 652
Age : 43
Date d'inscription : 12/09/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://debilotron.lolforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand dico Musique

Message  André le Sam 17 Sep 2005 - 19:12

Otes-moi d'un doute Gimdolf, t'as quel âge ?
avatar
André
Melmacien
Melmacien

Nombre de messages : 18450
Age : 558
Date d'inscription : 10/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://le-grand-escargot.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand dico Musique

Message  Gimdolf_Fleurdelune le Sam 17 Sep 2005 - 21:32

31, bientôt 32 en novembre ... pourquoi ?

(oui, je sais, j'aime les musiques de mes grands-parents, et alors ?)

djak
avatar
Gimdolf_Fleurdelune
Nuage radioactif
Nuage radioactif

Nombre de messages : 652
Age : 43
Date d'inscription : 12/09/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://debilotron.lolforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand dico Musique

Message  Gimdolf_Fleurdelune le Sam 17 Sep 2005 - 21:40

Boby LAPOINTE



Né à Pézenas en 1922, Boby Lapointe, de son vrai nom Robert Lapointe, n'a guère réussi de son vivant à toucher le grand public, ne sortant du cercle fermé des cabarets et de son public (fidèle mais restreint) qu'en deux occasions : lorsque Bourvil interprète Aragon et Castille et lorsqu'il chante lui-même Framboise dans le film de Truffaut Tirez sur le pianiste.

Pour le reste, Boby Lapointe est le plus souvent resté dans l'ombre, ne passant dans les grandes salles qu'en première partie des spectacles, en particulier ceux de Georges Brassens.

Sur scène, il marquait le rythme avec les bras ou en tapant du pied, tout entier secoué par un mouvement intérieur dont il est difficile de savoir s'il relevait de la maladresse ou d'une recherche comique, mais qui était irrésistible.

Depuis sa mort en 1972, et la publication en coffret de toutes ses chansons, il a été redécouvert. La vulgarité est absente de l'œuvre de Lapointe : Ta Katie t'a quitté, le Tube de toilette et bien d'autres chansons constituent de purs et jubilatoires jeux de langage.


" Framboise " : http://iihm.imag.fr/truffaut/son/framboise.ra

" Le tube de toilette " : http://razorland55.free.fr/Sound/Boby%20Lapointe%20-%20Le%20tube%20de%20toilette.mp3

" La fille du pêcheur " : http://polluxetcastor.free.fr/mp3/boby_lapointe/lafilledupecheur.mp3
avatar
Gimdolf_Fleurdelune
Nuage radioactif
Nuage radioactif

Nombre de messages : 652
Age : 43
Date d'inscription : 12/09/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://debilotron.lolforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand dico Musique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum