Votre dernière toile

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  favreau le Lun 17 Oct 2016 - 17:58

Vu hier apr. midi dans une salle d'art & s'essai, La tortue rouge, un film assez beau, assez long, (à partir de huit ans) belle fable humaniste écologiste, avec des belles images et un message sur les pouvoirs de la nature que nous ne pourrons jamais controler tout a fait !! c'est sans paroles et très serein. Je recommande a vous tous :-)

avatar
favreau
Adepte du floodball
Adepte du floodball

Nombre de messages : 149
Age : 41
Date d'inscription : 14/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  Lestat le Jeu 27 Oct 2016 - 11:57

Les Trois Frères - Le Retour

Ok...



Par respect pour les Inconnus, je vais gentiment l'oublier et allumer youtube pour revoir Ushuaïa dans ton Froc, les Chiffres et les Lettres polonais ou les Radios Libres.

_________________
- Tu lis beaucoup ?
- Ouaip, je suis à abonné à Nichons Magazine !
avatar
Lestat
Vampire alsacien
Vampire alsacien

Nombre de messages : 10873
Age : 34
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  nazgul666 le Jeu 27 Oct 2016 - 13:04

En même temps, niveau film, ça n'a jamais été ça non ? Je le dis d'autant plus volontiers que je n'ai jamais vu aucun film des Inconnus Very Happy

_________________
Aujourd'hui on préfère une uniforme laideur à une beauté anarchique.
The masses are asses
Rêve américain, cauchemar indien, pogo avec les loups!
Signé
avatar
nazgul666
Gentleman pervers
Gentleman pervers

Nombre de messages : 18930
Age : 39
Date d'inscription : 13/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  Lestat le Jeu 27 Oct 2016 - 15:28

ben les Trois Frères, le premier je parle, est pas si mal, voire culte pour certains. Le Pari, avec 2 Inconnus sur 3, est fort drôle.

Après, ça se gâte, oui. Les Rois Mages, L'Extraterrestre, bon...
Le pire, je crois que c'est les films de Didier Bourdon tout seul en fait, où on se rend compte que sans ses deux compères pour contrebalancer, le mec dégage un truc inexplicablement glauque.


_________________
- Tu lis beaucoup ?
- Ouaip, je suis à abonné à Nichons Magazine !
avatar
Lestat
Vampire alsacien
Vampire alsacien

Nombre de messages : 10873
Age : 34
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  nazgul666 le Mar 1 Nov 2016 - 13:15

J'ai vu Ma vie de courgette avec les enfants. Un film d'animation français, bien loin des Trolls puisque Courgette est un petit gamin qui vient d'accidentellement tuer sa mère alcoolique et se retrouve en pension avec d'autres gamins esquintés par la vie (une fillette abusée par son père, une autre qui a vu son père flinguer sa mère et se flinguer...). C'est pas très drôle, c'est parfois triste et très touchant. Et ça se finit bien. Sisi.

_________________
Aujourd'hui on préfère une uniforme laideur à une beauté anarchique.
The masses are asses
Rêve américain, cauchemar indien, pogo avec les loups!
Signé
avatar
nazgul666
Gentleman pervers
Gentleman pervers

Nombre de messages : 18930
Age : 39
Date d'inscription : 13/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  Lestat le Mer 9 Nov 2016 - 17:01

Apollo 18

On ne va donc plus sur la Lune car il y a des cailloux-tueurs et c'est Apollo 18 qui se les sont pris en pleine poire (et un peu les Russes aussi, y'a pas de raisons).
C'est distrayant.

Conjuring 2

Le premier m'avait gonflé, là ça attaque d'entrée avec une nonne-démon qui grogne, donc on oublie toute volonté de faire sérieux et on s'immerge dans le train fantôme. Sympathique.

Phase 4

Le graphiste génial Saul Bass tourne un film bizarre et clinique sur une guerre improbable entre l'humain et les fourmis. Le résultat est hypnotisant, psychédélique et parfois abscons. Une expérience.

Les Insectes de Feu

Production William Castle sur une bourgade en prise avec des cafards mutants qui crachent du feu par le cul. Jeannot Swarc à la réalisation (les Dents de la Mer 2). Un postulat de Série Z pour un résultat tendu et bien fichu.

Réveil dans la Terreur

Prenez Very Bad Trip, filmez le comme Massacre à la Tronçonneuse, voici Réveil dans la Terreur, du réalisateur de Rambo. L'histoire d'un pauvre homme coincé d'un bled paumé du bush australien et ne pouvant se décoller de ses habitants prêts à tout pour lui offrir une bière.

Poussiéreux, étouffant, survival absurde confrontant la victime citadine type à des locaux ne pêchant finalement que par excès de sympathie, Réveil dans la Terreur est une sorte d'After Hours australien filmé de manière ultra-aride, pourvu d'une scène de cuite absolument mémorable. C'est bien simple, je n'avais jamais vu un film où les personnages se pintent la gueule comme ça.
A voir toute affaire cessante !


_________________
- Tu lis beaucoup ?
- Ouaip, je suis à abonné à Nichons Magazine !
avatar
Lestat
Vampire alsacien
Vampire alsacien

Nombre de messages : 10873
Age : 34
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  Cirse le Mer 9 Nov 2016 - 19:09

Lestat a écrit:
Phase 4

Le graphiste génial Saul Bass tourne un film bizarre et clinique sur une guerre improbable entre l'humain et les fourmis. Le résultat est hypnotisant, psychédélique et parfois abscons. Une expérience.

Les Insectes de Feu

Production William Castle sur une bourgade en prise avec des cafards mutants qui crachent du feu par le cul. Jeannot Swarc à la réalisation (les Dents de la Mer 2). Un postulat de Série Z pour un résultat tendu et bien fichu.

Réveil dans la Terreur
Poussiéreux, étouffant, survival absurde confrontant la victime citadine type à des locaux ne pêchant finalement que par excès de sympathie, Réveil dans la Terreur est une sorte d'After Hours australien filmé de manière ultra-aride, pourvu d'une scène de cuite absolument mémorable. C'est bien simple, je n'avais jamais vu un film où les personnages se pintent la gueule comme ça.
A voir toute affaire cessante !

"Phase IV" et "les insectes de feu" je l'ai vu à l'époque peu après sa sortie. Bien dans la lignée des prévisions catastrophistes du moment (apocalypses de diverses natures, mutations des petites bêtes si paisibles & utiles dans notre nature terrienne Smile

"Réveil dans la terreur" j'ai vu ça sur Arte récemment - les scènes dégueulasses où ils (les humains) massacrent les kangourous m'ont vite réconcilié avec le zapping pale
Je peux plus voir des films comme ça, ça me dégoûte pukel
avatar
Cirse
Lourd son
Lourd son

Nombre de messages : 11880
Date d'inscription : 11/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://le-grand-escargot.com/cirse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  Cirse le Ven 25 Nov 2016 - 18:26

vu sur ARTE récemment, Les vestiges du jour de James Ivory
C'est le deuxième Ivory que je vois après son adaptation du Maurice de Forster, et c'est un très beau film qui représente avec beaucoup de délicatesse la société corseté de l'aristocratie anglaise et de leur domesticité. Le majordome incarné par Anthony Hopkins (formidable, loin du grand guignol dont il feras preuve par la suite, même si son jeu est déjà expressionniste) traverse les années 30 et les années de guerre avec indifférence uniquement occupé a servir son maitre Lord Darlington. Un pacifiste bien intentionné qui se laisse manipulé par l'Allemagne nazi. Devant cette toile de fond historique ou l'on devine aussi la fin d'une certaine aristocratie, c'est l'esquisse d'une psychologie du serviteur. Monsieur Stevens est tout entier dédier a son travail, enfermé dans une vie de rituel et de convention qui refuse le désordre, et refoule toutes forme de sentiment. L'understatement britannique trouve ici sa pleine mesure à l'image du personnage les situations sont toujours légèrement voilé. Les sentiments se révèle par les regards, les gestes, des signes qui s'accumule et qui sont aussitôt écarté par les personnage de Stevens. C'est triste mais montré avec beaucoup d'empathie ; pour ma part, un peu de sommeil sur le dernier quart d'heure belfé
avatar
Cirse
Lourd son
Lourd son

Nombre de messages : 11880
Date d'inscription : 11/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://le-grand-escargot.com/cirse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  ninjardin le Mer 30 Nov 2016 - 23:47

Je suis allé voir les animaux fantastiques la semaine dernière.

J'imaginais, selon les affiches et n'ayant pas vu la B.A, une intrigue plus mature, plus adulte en sommes que harry potter.
L'ambiance magiques est sympathique, les effets spéciaux sont de belle facture et c'est à peu près tout ce qui m'a plu.

Le scénario est digne d'un twilight, le jeu d'acteur du héros se limite à regarder par dessous sa mèche et évidemment, le personnage comique est joué par un petit gros....

A voir quand il passera à la télé pour les amateurs de l'univers.

_________________
In pejori optimi sumus (c'est dans le pire que nous sommes les meilleurs)
avatar
ninjardin
J'ai trouvé un avatar d'occaz
J'ai trouvé un avatar d'occaz

Nombre de messages : 6457
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  Lestat le Ven 9 Déc 2016 - 18:31

Mardi soir a eu lieu la désormais proverbiale soirée film avec le pote :

Exterminator

Ouais, un titre avec des grosses couilles, avec un vétéran a grosses couilles du Vietnam à grosses couilles qui va nettoyer New York des gangsters qui ont tabassés son pote à grosses couilles pendant qu'il avait son dos à grosses couilles de tourné.

Version bisseuse de Taxi Driver, Exterminator a l'immense mérite d'entrer vite dans le vif du sujet pour ne jamais le lâcher. Ainsi son héros, campé par la tête de cocker Robert Ginty, ne s'encombre pas de questionnement existentiel ou de cheminement psychologique quant à ses actes : sitôt son pote à terre, la scène suivant le voit prendre les armes et commencer le ménage avec abnégation.
La pyrotechnie est élégante, le New York des années 70-80 est filmé comme une poubelle, tout le monde semble avoir ramené du Viet Nam sa petite mallette pleine de flingues, et le fait que l'Exterminateur finisse par butter des gens qui au fond n'ont rien à voir avec la choucroute n'est somme toute pas si gênant.

J'en avais un bon souvenir, c'est confirmé.

Last Action Hero

Voir une parodie film bourrin après une vraie Série B musclée n'est pas sans saveur et l'on apprécie d'autant plus la justesse du propos, bien aidé par le plaisir évident du Chêne Autrichien à donner dans l'autoparodie. Reste que les années aidant, Danny Madigan est de plus en plus insupportable...
Quoiqu'il en soit, Arnold dans Hamlet, c'est insurpassable.




_________________
- Tu lis beaucoup ?
- Ouaip, je suis à abonné à Nichons Magazine !
avatar
Lestat
Vampire alsacien
Vampire alsacien

Nombre de messages : 10873
Age : 34
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  frooschy le Mar 20 Déc 2016 - 16:51

Ce matin j'ai vu le film Assassin's Creed en avant-première avec tous les collègues d'Ubi. Beaucoup de boumboum, mais ça fait le job.

_________________
Hamm (avec angoisse). - Mais qu'est-ce qui se passe, qu'est-ce qui se passe ?
Clov - Quelque chose suit son cours.


Me | Good music | Photos on Flickr
avatar
frooschy
Celle qui murmurait à l'oreille des escargots
Celle qui murmurait à l'oreille des escargots

Nombre de messages : 8278
Age : 110
Date d'inscription : 14/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/29895895@N00/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  ninjardin le Mer 21 Déc 2016 - 23:48

Froo, je ne sais pas si tu avais fini les jeux, mais c'est la même histoire ?

Vendredi je vais voir Rogue One, j'ai hâte !!

_________________
In pejori optimi sumus (c'est dans le pire que nous sommes les meilleurs)
avatar
ninjardin
J'ai trouvé un avatar d'occaz
J'ai trouvé un avatar d'occaz

Nombre de messages : 6457
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  nazgul666 le Jeu 22 Déc 2016 - 9:01

J'lai vu le Rogue One. Je suis partagé entre certains moments top et d'autres beaucoup moins bien.

J'ai aussi vu Julius et le Père Noël, un film pour les enfants qui est... pour les enfants donc un peu niais-niais par moments.

_________________
Aujourd'hui on préfère une uniforme laideur à une beauté anarchique.
The masses are asses
Rêve américain, cauchemar indien, pogo avec les loups!
Signé
avatar
nazgul666
Gentleman pervers
Gentleman pervers

Nombre de messages : 18930
Age : 39
Date d'inscription : 13/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  frooschy le Jeu 22 Déc 2016 - 12:33

ninjardin a écrit:Froo, je ne sais pas si tu avais fini les jeux, mais c'est la même histoire ?
Je n'ai pas du tout joué aux jeux, mais d'après les collègues ça part dans une autre époque (Espagne sous l'inquisition en 1492) que celles explorées par les jeux. Les bases restent les mêmes.
Franchement, j'ai trouvé le film très bien fait et je trouve les critiques que j'ai lues très dures.

_________________
Hamm (avec angoisse). - Mais qu'est-ce qui se passe, qu'est-ce qui se passe ?
Clov - Quelque chose suit son cours.


Me | Good music | Photos on Flickr
avatar
frooschy
Celle qui murmurait à l'oreille des escargots
Celle qui murmurait à l'oreille des escargots

Nombre de messages : 8278
Age : 110
Date d'inscription : 14/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/29895895@N00/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  nazgul666 le Jeu 12 Jan 2017 - 11:26

Je continue mes adaptations de King. J'ai vu Le fléau. Un téléfilm. De 2*3h. C'était long et pas top. À ne pas revoir. D'ailleurs j'ai aussi relu le bouquin qui m'a un peu ennuyé avec son préchi-précha bien contre mal.

Hier, par contre, j'ai vu A girl walks home alone at night, un film de vampire américain tourné en noir et blanc et en persan (en iranien quoi). C'était beau et magnifique, encore plus lent que Morse (c'est dire !) mais ça a été un vrai coup de coeur.


_________________
Aujourd'hui on préfère une uniforme laideur à une beauté anarchique.
The masses are asses
Rêve américain, cauchemar indien, pogo avec les loups!
Signé
avatar
nazgul666
Gentleman pervers
Gentleman pervers

Nombre de messages : 18930
Age : 39
Date d'inscription : 13/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  Lestat le Ven 13 Jan 2017 - 11:42

Tu es mur pour voir les films de Jean Rollin


_________________
- Tu lis beaucoup ?
- Ouaip, je suis à abonné à Nichons Magazine !
avatar
Lestat
Vampire alsacien
Vampire alsacien

Nombre de messages : 10873
Age : 34
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  Cirse le Ven 13 Jan 2017 - 14:25

Euuuu......... c'est très sensuel Bave
avatar
Cirse
Lourd son
Lourd son

Nombre de messages : 11880
Date d'inscription : 11/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://le-grand-escargot.com/cirse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  nazgul666 le Lun 23 Jan 2017 - 0:58

Ah une petite nuit zombie, ça faisait longtemps.

Au menu :
- L'armée des morts : film sympathique mais aux persos très très cons. Un petit encas pour débuter tranquillement la soirée. Pas exceptionnelle mais un second degré nécessaire.
- Dernier train pour Busan : oui encore ce film coréen dont j'ai déjà parlé. Après l'avoir revu, il n'y a vraiment rien à jeter dans ce film parfait. Dans une soirée zombie, on voit la différence.
- Rec : ça faisait longtemps que je ne l'avais pas vu. Toujours aussi efficace et effrayant. Je crois qu'il n'y a que quand la caméra s'éteignait que je reprenais mon souffle.
- World war Z : je n'avais pas aimé quand je l'ai vu au cinéma. Un second visionnage n'a rien apporté de plus. Ce film est sans doute l'un des films de zombies les plus nuls jamais vus (après I am legend bien sûr).

Pour préparer la vision de L'armée des morts, j'avais revu Zombie/Dawn of the dead. Il a franchement un peu vieilli je trouve, notamment avec le gore très italien et plein de détails un peu gênants. Mais le propos fonctionne toujours et on ne peut que préférer ce Dawn of the dead au faux remake de Snyder.

_________________
Aujourd'hui on préfère une uniforme laideur à une beauté anarchique.
The masses are asses
Rêve américain, cauchemar indien, pogo avec les loups!
Signé
avatar
nazgul666
Gentleman pervers
Gentleman pervers

Nombre de messages : 18930
Age : 39
Date d'inscription : 13/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  Lestat le Ven 10 Fév 2017 - 11:04

Jodorowsky's Dune

Années 70, Star Wars n'est pas encore sorti. Alejandro Jodorowsky, auréolé du statut d'El Topo, débarque à Paris et se voit offrir carte blanche par le producteur Michel Seydoux. Jodo y voit l'occasion de réaliser le projet de sa vie, Dune.

Les planètes s'alignent d'ailleurs assez rapidement : Michel Seydoux accepte sans broncher les idées farfelues du Chilien fou tout comme le budget collosal pour l'époque pendant que Jodoroswy de son côté réussit l'improbable exploit de réunir tout ses premiers choix de casting (Salvador Dali, Orson Welles, Mick Jaeger, Alain Delon, son propre fils, David Carradine...) et les artistes hétéroclites qu'il sollicite (Moebius, Giger, Foss, Pink Foyd, Gong, Magma...). Pour les effets spéciaux, il fume un pétard avec Dan O'Bannon, qui a bossé sur le film de SF bricolo Dark Star de Carpenter, et l'embauche aussi sec.

Tous ce petit monde travaille d'arrache pied, et Dune fini par être entièrement storyboardé au sein d'un pavé colossal comprenant design, dessins préparatoires, mouvement de caméra (on y trouve notamment un plan séquence d'ouverture de malade mental)...Pendant ce temps, Brontis Jodorowsky (oui, je sais) est entraîné aux arts martiaux par la brutasse Jean-Pierre Vigneau pour pleinement camper Paul Atréides. Bref, Dune existe, il n'y a plus qu'à le tourner.

C'est là que ça commence à sentir le sapin, il manque 5 millions, on appelle au secours les Américains. Le fameux storyboard sous le bras, Seydoux et Jodo font le tour des producteurs qui lui répondent tous en substance que c'est génial, mais juste invendable.

Fin de l'histoire.

Jodo se tournera vers la bande dessinée, se consolant avec les Meta-Barons, la plupart des artistes embauchés, Giger en tête, se retrouveront sur Alien, que scénarisera d'ailleurs Dan O'Bannon après une bonne grosse dépression. Ou comment une épopée mystico-spatialo-kitsh-metaphysiquo-toutcequevouvoulé- de 12h deviendra le brouillon d'un film d'horreur de 2h.

Aujourd'hui, les artistes et comédiens principaux sont morts, Dan O'Bannon également, le fameux storyboard et ses idées visuelles les plus folles ont semé des graines de-ci de-là...Le Dune que pensa Jodorowsky n' a plus lieux d'être et ne verra sans doute plus jamais le jour. C'est d'ailleurs un peu émouvant, longtemps j'ai pensé que ce Dune n'existait vraiment que dans la tête déjà bien pleine de Jodoroswky, alors qu'il était prêt à 90%. Manque les 10% de transpiration du tournage.

Documentaire aussi jouissif que frustrant, Jodorowsky's Dune laisse entrevoir ce monstre magnifique qu'aurait pu être le film fini, tout en laissant quelque peu sceptique. Qui sait ce qu'aurait vraiment donné la confrontation entre le style lumineux de Moebius et la mélancolie biomécanique de Giger. Qui aurait cabotiné le plus entre Mick Jaeger et Salvador Dali. A quoi aurait ressemblé les effets de Dan O'Bannon, clairement pas taillé pour la tâche malgré la sympathie qu'il suscite. Dans la partie consacrée aux enfants de Dune, certes il y eu Alien et Star Wars, mais aussi Flash Gordon et les Maître de l'Univers avec Dolph Lundgren. Dune au final aurait-il moins ressemblé au chef d'oeuvre de Ridley Scott qu'à ces deux somptueux nanars ?

Nous ne le saurons jamais.

Dune reste une légende. C'est sans doute le mieux.

_________________
- Tu lis beaucoup ?
- Ouaip, je suis à abonné à Nichons Magazine !
avatar
Lestat
Vampire alsacien
Vampire alsacien

Nombre de messages : 10873
Age : 34
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  nazgul666 le Dim 12 Fév 2017 - 9:09

Il attend sur ma freebox, ça a l'air très bien.

_________________
Aujourd'hui on préfère une uniforme laideur à une beauté anarchique.
The masses are asses
Rêve américain, cauchemar indien, pogo avec les loups!
Signé
avatar
nazgul666
Gentleman pervers
Gentleman pervers

Nombre de messages : 18930
Age : 39
Date d'inscription : 13/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  nazgul666 le Mer 8 Mar 2017 - 12:36

Oh et sinon j'ai vu des films pendant que j'étais en vacances au ski.

- Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?
Un succès commercial pour une comédie avec Christian Clavier, ce n'est pas rare. Clavier joue un vieux bourgeois qui a 4 filles (dont certaines plutôt canon). Trois d'entre elles sont mariées : l'une avec un arabe, l'autre avec un juif, la troisième avec un Chinois. La petite dernière a des vues sur un Noir. Et Clavier est plutôt à tendance raciste. Voilà le pitch de cette comédie avec des bons sentiments qui ne fait pas rire et ne convainc pas. Bof
- Mommy
Si vous êtes passés à côté du buzz Mommy et Xavier Dolan, vous êtes sur une autre planète. Acclamé partout, Prix du Jury à Cannes, César du film étranger, Mommy ne pouvait que susciter ma curiosité. Las, c'est un nouveau film sur la vie d'un gamin à problèmes et d'une mère à la cool et un peu à la dérive. C'est sympa mais j'ai l'impression d'avoir vu ce film 1000 fois.
- Miss Zombie
On m'avait dit que ce film japonais de zombie qu'il était lent. Du coup ça a excité ma curiosité. Sauf qu'après une journée enfants/ski/raclette, c'était pas le bon film à mettre. D'autant que j'avais chopé ça sur internet avec une traduction automatique de sous-titres en espagnol... Du coup, j'ai failli m'endormir 15 fois tant il ne se passe pas grand chose. Pourtant l'idée était intéressante : tant qu'on ne donne pas à bouffer de la viande aux zombies, il ne se passe rien et on peut s'en servir comme esclave. À revoir sans doute dans de meilleures conditions.
- Vampire Lesbos
Arte avait fait un cycle de films d'horreur kitsch. J'avais enregistré Vampire lesbos de Jésus Franco que Lestat connaît sans doute mieux que moi. Je m'attendais à passer un bon petit moment décalé mais en fait je me suis juste ennuyé avec cette histoire naze de lesbiennes vampires. En réalité, je ne vois même pas ce qui pourrait faire le charme de ce film ou, pour être exact, ce qui pourrait démarquer cette production des nanars érotiques autrefois diffusés sur M6.

_________________
Aujourd'hui on préfère une uniforme laideur à une beauté anarchique.
The masses are asses
Rêve américain, cauchemar indien, pogo avec les loups!
Signé
avatar
nazgul666
Gentleman pervers
Gentleman pervers

Nombre de messages : 18930
Age : 39
Date d'inscription : 13/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  Lestat le Mar 9 Mai 2017 - 12:04

Les Exterminateurs de l'An 3000

En l'an 3000 des années 80 il y a eu la guerre nucléaire. Les gentils et les méchants se mettent sur la gueule pour les réserves d'eau potable. Du côté de l'essence, tout va très bien, Les Exterminateurs de l'An 3000 ne saurait donc être accusé de plagier Mad Max. Un héros tout en cuir et sans T Shirt passe par là. Il y a un enfant avec un bras bionique qui fonctionne, et ne nécessite donc aucun effet spéciaux. Le dernier acte est une bagarre dans un chantier, du coup ils en ont piqués les camions aussi. A la fin, il pleut.

C'était très bien.

_________________
- Tu lis beaucoup ?
- Ouaip, je suis à abonné à Nichons Magazine !
avatar
Lestat
Vampire alsacien
Vampire alsacien

Nombre de messages : 10873
Age : 34
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  Lestat le Mar 9 Mai 2017 - 18:03

Macron - coulisses d'une victoire

Macron est gentil avec son équipe, les gens, les handicapés, explique gentiment aux ouvriers quand ils ne sont pas d'accord comprennent pas, rigole quand il se prend un oeuf dans la tronche, il veut un cordon bleu au restoroute mais c'est que dans le menu enfant alors il est triste et sa femme ne veut pas qu'il mange trop de chocolat.

C'était bien, mais pas autant que les Exterminateurs de l'An 3000.

_________________
- Tu lis beaucoup ?
- Ouaip, je suis à abonné à Nichons Magazine !
avatar
Lestat
Vampire alsacien
Vampire alsacien

Nombre de messages : 10873
Age : 34
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  nazgul666 le Jeu 11 Mai 2017 - 10:35

Je suis en train désespérement de le télécharger. Snif.

_________________
Aujourd'hui on préfère une uniforme laideur à une beauté anarchique.
The masses are asses
Rêve américain, cauchemar indien, pogo avec les loups!
Signé
avatar
nazgul666
Gentleman pervers
Gentleman pervers

Nombre de messages : 18930
Age : 39
Date d'inscription : 13/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  Lestat le Lun 26 Juin 2017 - 12:25

Soirée film chez le pote !

Foxy Brown

Classique de la blaxploitation, dont on est toutefois en droit de préférer d'autres titres, Foxy Brown met en scène Pam Grier qui boit de la bière, tire au pîstolet, pilote des avions, montre souvent ses seins et change de vêtements à chaque nouvelle scène. Tout ça pour venger son petit ami, lâchement assassiné par les sales blancs racistes. C'était cool, c'était funky, c'était bien, et le méchant se fait couper la boite. Joel

Commando coeur

Arnold Schwarzenegger est un supersoldat rangé des missions mais des méchants veulent le renvoyer faire on ne sait quoi dans un pays de basanés et pour ce faire, kidnappent sa fille (Alyssa Milano, ados, en salopette). Pas de bol, Arnold n'est pas du genre à se laisser faire et va faire le ménage. Scénario idiot, rythme trépidant, bonne humeur visible d'Arnold qui doit bien butter 150 personnes de diverses façons en lâchant autant de punchlines...Le film de Mark Lester a bien pris quelques rides (l'assaut final avec ses mannequins est totalement ringard et rappelle inévitablement Hot Shots 2) mais reste un missile jubilatoire et bien mené. La scène où Arnold débarque sur la plage en slip et s'arme jusqu'aux dents mériteraient d'être montrée dans les écoles de cinéma.

_________________
- Tu lis beaucoup ?
- Ouaip, je suis à abonné à Nichons Magazine !
avatar
Lestat
Vampire alsacien
Vampire alsacien

Nombre de messages : 10873
Age : 34
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre dernière toile

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum