10000 Brèves de comptoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

10000 Brèves de comptoir

Message  JoelRobuchon le Jeu 10 Aoû 2006 - 20:35

10000 Brèves de comptoir

Jean-Marie Gourio
illustrations de Willem
Aux éditions Robert Laffont
1999




recueil de vie

Brèves de comptoir, ce n'est pas vraiment un roman, ce n'est pas non plus une autobiographie. C'est un recueil. Oh, pas un recueil de poèmes non, juste un recueil de phrases, de dialogues, voire même de mots d'esprits issus des fameux troquets que la tradition Française connaît si bien. Toutes ces phrases sont recueillies par Jean-Marie Gourio, une sorte de Gustave De Kervern qui écume tous les bars de la France,à l'affût de la moindre prose. On le voit encore, Gustave, avec son petit calepin et son magnéto, planqué dans les ombres tamisées d'un estaminet. Tel un chasseur, il traque le moindre mot, de Paris à Brive en passant par Evreux, pour ensuite le répertorier dans ce recueil de 700 pages. En voilà une oeuvre singulière! Qui ne manquera pas de nous laisser perplexe par son originalité...

Brèves de comptoir est tout d’abord un témoignage de notre époque, c’est un peu une plongée dans le monde du commun des mortels, une croisière au royaume de la « France d’en bas ». Avec ses petites phrases parfois assassines, parfois poétiques ou quelques fois tout simplement affligeantes de débilité. Le recueil de Jean-Marie Gourio s’ancre directement dans la réalité de la vie quotidienne. La forme du livre en témoigne, avec ces différences de typographies au fur et à mesure des pages ; les lettres sont tantôt grasses, grosses ou en italiques, on a parfois une accumulation de dialogues en un seul coin de page comme si le pouls de la vie allait bouleverser la matérialité de l’écriture. Le pire, c’est qu’on finit par y prendre goût : consommer avec modération ces petites phrases croustillantes et étonnantes, ces petites phrases surréalistes sauvées de l’oubli.
A la limite, ce recueil est presque sociologique. Beaucoup mieux qu’un sondage de la SOFRES. Dans les bars tout le monde parle de tout, de politique, de sciences, de philosophie (parfois), d’histoire, du chien de la voisine, de rien.
Et c’est justement cela qui pourrait porter préjudice au livre. Il ne s’agit peut-être finalement que de mots vulgaires sans aucune espèce d’intérêt, sortis tout droit de la bouche de beaufs désoeuvrés.

Rien que pour vous, un petit échantillon. No comment.



La société la mieux organisée, c’est le plateau de fruits de mer.

Ce qui manque avec les ordinateurs, c’est pouvoir mâchouiller le bout du crayon.

- Vous avez de la famille avec qui réveillonner ?
- Que des connards ! Vous voulez venir ?

Tout mérite travaille salaire… ou un truc comme ça…

Ah, tu viens de là-bas ! Comment ça se dit camembert en créole ?

Je m’excuse, c’est l’heure de ma Suze !

Le matin, je vais au cabinet pile à sept heures, j’ai le cul qui donne l’heure !

On est habitués aux bruits de bottes mais attention, faut faire attention, parce que le front national, ils mettent des chaussons.

- Un mec sort un rasoir, je dégueule dessus, c’est ma tactique.
- Je me battrais pas avec toi.

Mon mari, il aurait une fée dans la poche de derrière, il s’assoirait tout le temps dessus.

Si monsieur Picasso n’aime pas les femmes, qu’il n’en dégoûte pas les autres !

C’est le blanc qui a inventé l’égalité, alors il en fait ce qu’il veut !

Bambi, c’est quelle viande ?

Tu les reconnais les Esquimaux qui sont allés dans les écoles Américaines, ils picolent et tu retrouves des capotes devant les igloos.

J’espère qu’elle picole parce que si elle a une tronche pareille sans picoler, ce serait dommage pour elle.

Avec un monde comme le nôtre, si y en a un autre qui est parallèle, il sera de travers de toute façon !

La télé vieux dedans, vieux devant.

- C’est tout petit la fraise des bois.
- Ca coûte une fortune.
- On dirait un bout de sein par terre au milieu des feuilles…
- …
- …
- Comme si on avait assassiné une jeune fille dans les bois, tenez…
- …
- …
- Eh ben, moi je préfère un autre dessert


- C’est la bite de la fleur et toi tu mets le nez dessus !
- Là ? Quoi ?
- C’est la bite de la fleur.
- Ca, là ?
- C’est la bite de la fleur et toi tu mets le nez dessus.
- Où c’est qu’y va chercher ça lui !
- C’est la bite de la fleur j’te dis.
- Où c’est qu’y va chercher ça lui !
- C’est la bite de la fleur j’te dis.
- Où c’est qu’y va chercher ça lui !
- C’est la bite de la fleur, demande tu verras.
- Pourquoi tu m’as acheté ça toi ? !

On est des singes évolués finalement.

La tendresse c’est un muscle.



Ce topic est apparu il y a plus d’un an sur K. Certes ça sent le réchauffé, mais j'en profite pour pérpétuer le topic ici en le nourrissant de temps en temps de citations nouvelles, de conneries affligeantes.
avatar
JoelRobuchon
Ségolène Reinale
Ségolène Reinale

Nombre de messages : 6908
Date d'inscription : 12/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10000 Brèves de comptoir

Message  ninjardin le Jeu 10 Aoû 2006 - 20:52

c'est beau, on dirait moi et un autre pote quand on est seul au café après 2 pintes et un irish coffe

_________________
In pejori optimi sumus (c'est dans le pire que nous sommes les meilleurs)
avatar
ninjardin
J'ai trouvé un avatar d'occaz
J'ai trouvé un avatar d'occaz

Nombre de messages : 6457
Date d'inscription : 12/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10000 Brèves de comptoir

Message  JoelRobuchon le Jeu 10 Aoû 2006 - 21:10

Et encore mon cher El Nin, je rêverai d’entendre les élucubrations de Cirse bourré aux alcools raffinés. Je suis sûr qu’il pourrait nous créer des perles dadaïstes du plus fin carat. coeur
avatar
JoelRobuchon
Ségolène Reinale
Ségolène Reinale

Nombre de messages : 6908
Date d'inscription : 12/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10000 Brèves de comptoir

Message  Black.Acid.VaselinE le Jeu 10 Aoû 2006 - 21:58

je trouve ca beau aussi, c'est vrai et sincère! j'en ai entendu des tas aussi, c'est encore pire d'etre une jeune fille dans un bar, on dirait de l'acharnement. ou alors c'est toujours comme ca je sais pas!
avatar
Black.Acid.VaselinE
Sans part à Ben

Nombre de messages : 10002
Age : 30
Date d'inscription : 13/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10000 Brèves de comptoir

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum