Abd Al Malik

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Abd Al Malik

Message  Richard Parker le Dim 25 Juin 2006 - 14:07

Voila, j ai eu l occasion d entendre l abum au complet hier soir entre une leffe et un verre de vin et j'ai ete bluffe, envoute.
Abd al Malik est un SLAMMEUR (vous connaissez forcement c'est le mouvement en vogue en France).

Les paroles sont bien trouvees, touchantes, intelligentes.On sent une humanite debordante chez ce chanteur.

La musique supporte bien tout ca, discrete comme il le faut comme il se doit (Qu'elles sont loin les grosses basses).

Enfin bref je vous conseille de lui tendre une oreille que vous soyez amateur de rap / slam ou pas.

Moi perso je vais acheter son album.

PS : Le nom de l'album c'est Gibraltar.
avatar
Richard Parker
Sorcier ouzbek
Sorcier ouzbek

Nombre de messages : 933
Date d'inscription : 19/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://pascal-ti-punch.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abd Al Malik

Message  nazgul666 le Lun 26 Juin 2006 - 17:19

Je ne connais pas mais je suis en train d'écouter du slam en la personne de Grand Corps Malade (bientôt sur Rat Puant FM).

_________________
Aujourd'hui on préfère une uniforme laideur à une beauté anarchique.
The masses are asses
Rêve américain, cauchemar indien, pogo avec les loups!
Signé
avatar
nazgul666
Gentleman pervers
Gentleman pervers

Nombre de messages : 18973
Age : 39
Date d'inscription : 13/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abd Al Malik

Message  Richard Parker le Lun 26 Juin 2006 - 17:37

Et bien je te conseille vraiment abd al Malik surtout si tu apprecies grand corps malade.

J'ai aime bien le malade mais le Malilk a mon sens c'est la classe au dessus.
avatar
Richard Parker
Sorcier ouzbek
Sorcier ouzbek

Nombre de messages : 933
Date d'inscription : 19/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://pascal-ti-punch.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abd Al Malik

Message  André le Mar 27 Juin 2006 - 10:54

Richard Parker a écrit:Et bien je te conseille vraiment abd al Malik surtout si tu apprecies grand corps malade.

J'ai aime bien le malade mais le Malilk a mon sens c'est la classe au dessus.

T'as pas un lien à nous donner où l'on pourrait entendre l'artiste ?
avatar
André
Melmacien
Melmacien

Nombre de messages : 18450
Age : 559
Date d'inscription : 10/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://le-grand-escargot.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abd Al Malik

Message  Black.Acid.VaselinE le Mar 27 Juin 2006 - 12:19

je ne connais pas Abd Al Malik, mais grand corps malade me rend effectivement malade. je n'ai rien contre ce jeune homme, ni contre ses paroles ( quoique), mais la musique minimaliste, non je peux pas. j'ai l'impression d'avoir mis en fond sonore la chaine parlementaire.
je ressens la même chose en pire pour anais, comme je l'ai repondu a bougnette dans le topic d'el nin.

une chanson avec moins de trois instruments ( sauf pour la musique electronique qui est a part ) pour moi c'est une sorte de remplacement au réel talent. enfin je veux dire, il y a des milliers de gens qui composent, des milliers d'excellents musiciens, et non, on nous sort des cd sur lesquels on trouve des poèmes vaguement artistiques.
avatar
Black.Acid.VaselinE
Sans part à Ben

Nombre de messages : 10002
Age : 30
Date d'inscription : 13/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abd Al Malik

Message  frooschy le Mar 27 Juin 2006 - 13:04

André a écrit:
T'as pas un lien à nous donner où l'on pourrait entendre l'artiste ?

en googlisant un (tout) petit peu, j'ai trouvé son site officiel...

(et il lit Corneille djak le vrai hein, pas le chanteur ! - et puis il lit Sénèque aussi... clap )

_________________
Hamm (avec angoisse). - Mais qu'est-ce qui se passe, qu'est-ce qui se passe ?
Clov - Quelque chose suit son cours.


Me | Good music | Photos on Flickr
avatar
frooschy
Celle qui murmurait à l'oreille des escargots
Celle qui murmurait à l'oreille des escargots

Nombre de messages : 8282
Age : 110
Date d'inscription : 14/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/29895895@N00/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abd Al Malik

Message  nazgul666 le Mar 27 Juin 2006 - 13:07

Black.Acid.VaselinE a écrit:une chanson avec moins de trois instruments ( sauf pour la musique electronique qui est a part ) pour moi c'est une sorte de remplacement au réel talent.

D'ailleurs c'est vrai. Brel, Brassens sont des buses Wink

_________________
Aujourd'hui on préfère une uniforme laideur à une beauté anarchique.
The masses are asses
Rêve américain, cauchemar indien, pogo avec les loups!
Signé
avatar
nazgul666
Gentleman pervers
Gentleman pervers

Nombre de messages : 18973
Age : 39
Date d'inscription : 13/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abd Al Malik

Message  Black.Acid.VaselinE le Mar 27 Juin 2006 - 13:18

oui mais le texte fait tout.
CBL : chez Brassens il y a une vraie recherche du texte, de la rime, de la métaphore. Ce n'est pas extraordinaire musicalement mais c'est rythmé et chantant. GCM, c'est de la chanson en prose (tout un concept !) et de la merde en CD. C'est juste un mec qui dit un texte sans grand interet sur un fond sonore. On pourrait faire pareil avec des discours de Chirac ou un chef cuisinier qui décrit le menu.

Brassens:

Je vivais à l'écart de la place publique,
Serein, contemplatif, ténébreux, bucolique...
Refusant d'acquitter la rançon de la gloir',
Sur mon brin de laurier je dormais comme un loir.
Les gens de bon conseil ont su me fair' comprendre
Qu'à l'homme de la ru' j'avais des compt's à rendre
Et que, sous peine de choir dans un oubli complet,
J' devais mettre au grand jour tous mes petits secrets.

{Refrain:}
Trompettes
De la Renommée,
Vous êtes
Bien mal embouchées !

Manquant à la pudeur la plus élémentaire,
Dois-je, pour les besoins d' la caus' publicitaire,
Divulguer avec qui, et dans quell' position
Je plonge dans le stupre et la fornication ?
Si je publi' des noms, combien de Pénélopes
Passeront illico pour de fieffé's salopes,
Combien de bons amis me r'gard'ront de travers,
Combien je recevrai de coups de revolver !

A toute exhibition, ma nature est rétive,
Souffrant d'un' modesti' quasiment maladive,
Je ne fais voir mes organes procréateurs
A personne, excepté mes femm's et mes docteurs.
Dois-je, pour défrayer la chroniqu' des scandales,
Battre l' tambour avec mes parti's génitales,
Dois-je les arborer plus ostensiblement,
Comme un enfant de chœur porte un saint sacrement ?

Une femme du monde, et qui souvent me laisse
Fair' mes quat' voluptés dans ses quartiers d' noblesse,
M'a sournois'ment passé, sur son divan de soi',
Des parasit's du plus bas étage qui soit...
Sous prétexte de bruit, sous couleur de réclame,
Ai-j' le droit de ternir l'honneur de cette dame
En criant sur les toits, et sur l'air des lampions :
" Madame la marquis' m'a foutu des morpions ! " ?

Le ciel en soit loué, je vis en bonne entente
Avec le Pèr' Duval, la calotte chantante,
Lui, le catéchumène, et moi, l'énergumèn',
Il me laisse dire merd', je lui laiss' dire amen,
En accord avec lui, dois-je écrir' dans la presse
Qu'un soir je l'ai surpris aux genoux d' ma maîtresse,
Chantant la mélopé' d'une voix qui susurre,
Tandis qu'ell' lui cherchait des poux dans la tonsure ?

Avec qui, ventrebleu ! faut-il que je couche
Pour fair' parler un peu la déesse aux cent bouches ?
Faut-il qu'un' femme célèbre, une étoile, une star,
Vienn' prendre entre mes bras la plac' de ma guitar' ?
Pour exciter le peuple et les folliculaires,
Qui'est-c' qui veut me prêter sa croupe populaire,
Qui'est-c' qui veut m' laisser faire, in naturalibus,
Un p'tit peu d'alpinism' sur son mont de Vénus ?

Sonneraient-ell's plus fort, ces divines trompettes,
Si, comm' tout un chacun, j'étais un peu tapette,
Si je me déhanchais comme une demoiselle
Et prenais tout à coup des allur's de gazelle ?
Mais je ne sache pas qu'ça profite à ces drôles
De jouer le jeu d' l'amour en inversant les rôles,
Qu'ça confère à ma gloire un' onc' de plus-valu',
Le crim' pédérastique, aujourd'hui, ne pai' plus.

Après c'tour d'horizon des mille et un' recettes
Qui vous val'nt à coup sûr les honneurs des gazettes,
J'aime mieux m'en tenir à ma premièr' façon
Et me gratter le ventre en chantant des chansons.
Si le public en veut, je les sors dare-dare,
S'il n'en veut pas je les remets dans ma guitare.
Refusant d'acquitter la rançon de la gloir',
Sur mon brin de laurier je m'endors comme un loir.


Grand Corps malade:


Le corps humain est un royaume ou chaque organe veut être le roi
Il y a chez l'homme 3 leaders qui essayent d'imposer leur loi
Cette lutte permanente est la plus grosse source d'embrouille
Elle oppose depuis toujours la tête, le coeur et les couilles
Que les demoiselles nous excusent si on fait des trucs chelous
Si un jour on est des agneaux et qu'le lendemain on est des loups
C'est à cause de c'combat qui s'agite dans notre corps
La tête, le coeur, les couilles discutent mais ils sont jamais d'accords
Mon coeur est une vraie éponge, toujours prêt à s'ouvrir
Mais ma tête est un soldat qui s'laisse rarement attendrir
Mes couilles sont motivées, elles aimeraient bien pé-cho cette brune
Mais y'en a une qui veut pas, putain ma tête me casse les burnes
Ma tête a dit a mon coeur qu'elle s'en battait les couilles
Si mes couilles avaient mal au coeur et qu'ça créait des embrouilles
Mais mes couilles ont entendu et disent à ma tête qu'elle a pas d'coeur
Et comme mon coeur n'a pas d'couilles, ma tête n'est pas prête d'avoir peur
Moi mes couilles sont têtes en l'air et ont un coeur d'artichot
Et quand mon coeur perd la tête, mes couilles restent bien au chaud
Et si ma tête part en couilles, pour mon coeur c'est la défaite
J'connais cette histoire par coeur, elle n'a ni queue ni tête
Moi les femmes j'les crains, autant qu'je suis fou d'elles
Vous comprenez maintenant pourquoi chez moi c'est un sacré bordel
J'ai pas trouvé la solution, ça fait un moment qu'je fouille
Je resterais sous l'contrôle d'ma tête, mon coeur et mes couilles.
avatar
Black.Acid.VaselinE
Sans part à Ben

Nombre de messages : 10002
Age : 30
Date d'inscription : 13/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abd Al Malik

Message  André le Mar 27 Juin 2006 - 13:43

Bonne idée ça, j'ai bien envie de mettre du brel et du brassens dans la première émission de radio que je ferai un jour.
avatar
André
Melmacien
Melmacien

Nombre de messages : 18450
Age : 559
Date d'inscription : 10/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://le-grand-escargot.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abd Al Malik

Message  nazgul666 le Mar 27 Juin 2006 - 14:58

André a écrit:Bonne idée ça, j'ai bien envie de mettre du brel et du brassens dans la première émission de radio que je ferai un jour.

D'ailleurs pour ma part j'ai déjà prévu du Grand Corps Malade pour mardi prochain.

Toucher l'instant
On a trempé notre plume dans notre envie de changer de vision
De prendre une route parallèle, comme une furtive évasion
On a trempé notre plume et est-ce vraiment une hérésie
De se dire qu'on assume et qu'on écrit de la poésie
Il existe paraît-il, un instant dans l'écriture
Qui oublie la page blanche et efface les ratures
Un véritable état second, une espèce de transe
Qui apparaît mystérieusement et s'envole en silence
Que l'on rape ou que l'on slame, on recherche ce moment
Il allume une flamme qui nous éclaire brièvement
Cette flamme est la preuve, laisse moi t'en faire une démo
Qu'il est possible de combattre le mal par les mots
C'est tout sauf une légende, on espère juste toucher l'instant
Les quelques secondes du poète qui échappent à l'espace-temps
Les moment rares et irréels que la quiétude inonde
Rouda, n'oublie jamais notre parole du bout du monde
On ressent comme une coupure dans la vie, comme un rêve
On oublie les coups durs de la vie, comme une trêve
C'est un phénomène puissant, je ne te parle pas d'inspiration
Mais d'un souffle plus profond comme une seconde respiration
On voit et on entend l'encre devenir vivante
On goûte et on sent la saveur d'une rime errante
On touche du doigt l'instant qui nous enveloppe de sa puissance
C'est sans cesse la renaissance de l'essence même de nos cinq sens
C'est le moment où on passe de l'autre côté des paysages
On sympathise avec le vent et on tutoie les nuages
Il fait jour en pleine nuit et il fait nuit en plein jour
Profite de cet instant, il ne durera pas toujours
C'est tout sauf une légende, on espère juste toucher l'instant
Les quelques secondes du poète qui échappent à l'espace-temps
Le moment où le voile se lève et la magie s'élance
Là où j'ai croisé Souleymane au bout du sixième silence
Si on a pas atteint le Nirvana, on doit en être au seuil
Pourtant je suis simplement assis là devant ma feuille
Peut-être que cet instant n'existe que dans mon esprit
Et que je suis complètement mythomane lorsque j'écris
Mais laisse moi mon stylo, y'a pas moyen que je m'arrête
J'ai une envie d'écrire comme t'as une envie de cigarette
Et pour m'enlever ce désir je te demanderais de repasser
Car tant que je pourrais écrire je continuerai de penser
Que c'est tout sauf une légende, on espère juste toucher l'instant
Les quelques secondes du poète qui échappent à l'espace-temps
Les moments que l'on redécouvre, que l'on connaît plus ou moins
Tu l'as déjà touché Jacky, j'en suis témoin
On a trempé notre plume dans notre envie de changer de vision
De prendre une route parallèle, comme une furtive évasion
On a trempé notre plume et est-ce vraiment une hérésie
De se dire qu'on assume et qu'on écrit de la poésie.

_________________
Aujourd'hui on préfère une uniforme laideur à une beauté anarchique.
The masses are asses
Rêve américain, cauchemar indien, pogo avec les loups!
Signé
avatar
nazgul666
Gentleman pervers
Gentleman pervers

Nombre de messages : 18973
Age : 39
Date d'inscription : 13/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abd Al Malik

Message  Black.Acid.VaselinE le Mar 27 Juin 2006 - 15:12

ce genre de parole me fait penser au dernier prix goncourt que j'ai feuilleter: l'histoire d'un ecrivain sans source d'inspiration qui prend le train pour aller voir sa mère......on s'en fout, c'est chiant c'est mou. elles sont où les belles grandes histoires?
avatar
Black.Acid.VaselinE
Sans part à Ben

Nombre de messages : 10002
Age : 30
Date d'inscription : 13/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abd Al Malik

Message  Internaute le Mar 27 Juin 2006 - 16:41

grand corps malade il est victime de son succés et de la médiatisation du slam

C'est pas trop mal y'a mieux, mais le slam ça fait des années que ça existe c'est vraiment bien mais ça se fait dans certaines conditions genre en public au moins, et maintenant on en fait des CD c'est ça qu'est dégueulasse.

Sinon faut voir le film SLAM avec Saul Williams, y'a plus à comprendre qu'une forme de chanson minimaliste. C'est un mouvement à part entière entre hip hop et poésie, la musique et la littérature, le groupe et l'individu.
Après c'est plus ou moins bien fait, comme tout le reste.
avatar
Internaute
InireteV
InireteV

Nombre de messages : 2152
Date d'inscription : 19/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abd Al Malik

Message  nazgul666 le Mar 27 Juin 2006 - 16:53

Black.Acid.VaselinE a écrit:on s'en fout, c'est chiant c'est mou. elles sont où les belles grandes histoires?

Ca dépend ce que tu entends par belles grandes histoires...

En tout cas ce que fait GCM que ce soit sur CD ou en public, ça me parle. Et finalement j'en ai rien à battre que ça existe depuis des années, que ce ne soit pas original ou n'importe quoi.
Ca éveille quelque chose en moins, ça interpelle largement plus que nombres d'autres musiciens, même dans des genres que je suis censé préférer.

Pour mes parents, fans de Sheila etc, Brassens et Brel c'est mou et chiant. Comme quoi tout est possible dans la vie.

_________________
Aujourd'hui on préfère une uniforme laideur à une beauté anarchique.
The masses are asses
Rêve américain, cauchemar indien, pogo avec les loups!
Signé
avatar
nazgul666
Gentleman pervers
Gentleman pervers

Nombre de messages : 18973
Age : 39
Date d'inscription : 13/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abd Al Malik

Message  Internaute le Mar 27 Juin 2006 - 17:04

nazgul666 a écrit:
Ca éveille quelque chose en moins, ça interpelle largement plus que nombres d'autres musiciens, même dans des genres que je suis censé préférer.

je crois que t'as bien résumer la situation
avatar
Internaute
InireteV
InireteV

Nombre de messages : 2152
Date d'inscription : 19/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abd Al Malik

Message  Black.Acid.VaselinE le Mar 27 Juin 2006 - 18:13

Oui, je ressens ca aussi avec aaliyah par exemple....c'est du pire r&b gnian gnian a souhait, mais je trouve sa musique tellement sombre au fond...assombrie encore par sa mort. enfin elle etait fan de manson, c'est peut etre ca le lien.
avatar
Black.Acid.VaselinE
Sans part à Ben

Nombre de messages : 10002
Age : 30
Date d'inscription : 13/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abd Al Malik

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum