Arcangelo CORELLI

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arcangelo CORELLI

Message  Cirse le Ven 13 Jan 2006 - 0:05

CORELLI est né le 17 février 1653 à Fusiniano petite ville entre Ravenne et Bologne. D'une famille aisée il se montre très précoce. Il prend ses premières leçons de violon avec un prêtre puis poursuit ses études à Lugo (Galicie) Sa biographie est trés simple, il gagna Rome vers 1675 et n'en bougea à peu près plus jusqu'en 1713 , année de sa mort. Il devient rapidement très célèbre , comblé d'honneurs et admiré dans toute l'Europe biz_fleur
Virtuose du violon son art est fondé sur la conception selon laquelle cet instrument est l'équivalent de la voix humaine. On lui doit cette remarque "pour bien jouer il est necessaire de bien chanter" Cool
Corelli est un chantre de la belle ligne mélodique et ses compositions se tiennent dans le registre moyen du violon. En 1700 il compose l'Opera Quinta (Opus 5) son oeuvre de loin la plus connue et qui fera un triomphe dans l'Europe entière ; il utilise avec beaucoup d'aération le contrepoint - Son professeur Pietro Simonelli relate qu'à cette époque il travaillait longuement et patiemment sans se disperser . Il n'a cependant abordé que la composition instrumentale. Engagé par l'énigmatique reine Christine de Suède (ci-dessous What a Face ) il lui dédie 12 sonates en trio qui sont publiées en 1681 .
Quelques années plus tard en 1687, Corelli est engagé par le Cardinal Pamphili comme Maître de musique tongue il dirige à San Luigi, un orchestre de 70 musiciens, chiffre considérable pour l'époque Shocked
En 1694 le compositeur est à son apogée & fera un séjour à Naples. Il rencontrera HAENDEL à ROME puis aussitôt après cette fondamentale rencontre (surtout pour Haendel) il se retire de la vie publique et prépare son Opus 6 son oeuvre orchestrale aujourd'hui la plus connue rendeer

Pour nombre de compositeurs européens, il est le modèle à suivre drunken Parmi ses disciples, on trouve GEMINIANI, Giuseppe TARTINI , LOCATELLI (pour ne citer que les plus connus bom ) Même Antonio VIVALDI le maître Suprême, s'inspirera des oeuvres de CORELLI, ainsi que G.F. Haendel qui lui-même inspirera MOZART Very Happy mais ceci est une autre histoire que vous contera bientôt Baroud dans les arcanes de ce forum prodigieux

J.S. BACH fut également l'un des plus fervents admirateurs de CORELLI cyclops
On situe mal encore quel novateur il fut. Cela est sans doute dû à ce que toutes ses trouvailles et ses formules audacieuses ont été tellement utilisées par d'autres musiciens, qu'elles nous paraissent normales -voire banales- ôjourd'hui dwarf

PS : euhhh désolé , elle est là Christine de Suède hein :?

avatar
Cirse
Lourd son
Lourd son

Nombre de messages : 11943
Date d'inscription : 11/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://le-grand-escargot.com/cirse

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum